L’essor des smartphones est impressionnant, 40% des français en possède, la tablette suit la même voie (17% d’équipement selon le Crédoc). Au delà du côté nomade, l’utilisateur est aussi séduit par les différentes applications qui se créent tous les jours. Le marché explose, si vous avez pensé ou avez déjà créé une app gratuite que ce soit Android ou iOS mais que celle-ci ne vous rapporte rien, voici quelques pistes pour monétiser votre création.

La publicité grâce à diverses bannières paraît, à première vue, le meilleur levier pour amasser un peu d’argent. Sachez tout d’abord que certaines régies se sont spécialisées sur ces supports (Google Mobile Ads, Mobil Addict, InMobi, iAd entre autre) et qu’il vous faudra surtout un certain nombre de téléchargements pour que l’affaire soit rentable (surtout si l’appli s’avère gratuite). Beaucoup de téléchargements, ou une utilisation récurrente de votre application multiplie les visionnages (Coût par Mille) et les possibilités de clics (Coût par clics) mais la génération de vente directe via le smartphone comme pour NikeID (personnalisation de produits Nike) par exemple. Dans le même courant, le sponsoring est une solution efficace, en effet un annonceur exclusif vous rémunère pour « habiller » l’ensemble de votre application de ses couleurs pendant une période donnée. Cela peut-être même organisé en amont du lancement de l’appli afin de favoriser un réflexe dans l’esprit du consommateur. De nombreuses grosses sociétés sont friandes de ce type de partenariat, pensez à les prospecter selon le domaine de votre application.

Autre possibilité plutôt méconnue, le freemium qui est le fait de pouvoir essayer gratuitement une version allégée (sans l’ensemble des fonctionnalités) de l’application pendant un certain laps de temps, sur le même principe que les jeux vidéos. Cette version aura pour principal but de donner envie à l’utilisateur d’acheter la version complète. Selon une étude, 40% des testeurs achètent par la suite un module ou l’application payante. Exactement dans le même esprit, vous avez peut-être déjà succombé à l’achat d’une vie sur Candy Crush pour passer un niveau compliqué, c’est ce qu’on appelle l’in-app purchase ou l’achat intégré en français, le fait d’acheter un bonus supplémentaire, une vie ou un add-on (une carte supplémentaire sur Call Off Duty par exemple). Sachez tout de même que Apple se prendre 30% de commission sur ces ventes « additionnelles ».

Sinon, avez-vous pensé à collecter des données sur vos utilisateurs ? il est possible à partir d’un formulaire d’inscription obligatoire ou d’une newsletter par exemple, d’obtenir de précieuses informations sur le mobinaute et qui une fois en quantité suffisante vous permettra de louer la base à des sociétés. Faites attention cependant à bien demander l’accord de vos utilisateurs afin que la base de données soit Opt-in et donc légale.

En conclusion, sur ce marché concurrentiel qui représente l’avenir, il existe de nombreuses possibilités pour rentabiliser ou du moins faire rentrer de l’argent rapidement. Même s’il peut vous paraître plus simple de créer ou de commercialiser une application payante d’office, ce sont réellement les app gratuites qui attirent le plus. Soyez créatifs et motivés, le reste viendra avec le temps…